Visuel du bouquet de services académiques

Sciences et techniques industrielles

Towt remet le fret à la voile au goût du jour

Cet article de "Les échos" présente le projet de l’entreprise Twot qui a ouvert plusieurs routes maritimes pour le transport de marchandises. Elle prépare une ligne transatlantique et la construction d’un voilier-cargo d’une capacité de 700 tonnes.

Amarrée au port de Douarnenez, la jeune société Towt se charge de transporter uniquement par vieux gréements à voile des marchandises qui rejoignent le sud de l’Angleterre, mais également le Portugal, alors que s’ouvre une ligne transatlantique. « L’an passé, indique Guillaume Le Grand, le dirigeant de Towt, nous avons transporté 120 tonnes de produits, nous passerons à 180 tonnes cette année ». Des enseignes comme Bio Coop utilisent ses voiliers pour ses achats en huile d’olive et en vin au Portugal alors que la conserverie Hénaff pourrait passer par Towt pour s’approvisionner en épices africaines. Si le chiffre d’affaires d’un total de 300.000 euros de Towt reste modeste, Guillaume Le Grand estime que son concept est désormais validé et que son entreprise est viable.

Construction d’un voilier-cargo

Une situation qui incite le dirigeant à prévoir la construction d’un voilier-cargo d’une capacité de 700 tonnes. Les plans sont en cours, la R&D est conduite grâce au soutien de l’Ademe et des Investissements d’avenir. La société table sur une construction qui pourrait être réalisée d’ici à 2020 moyennant une enveloppe d’investissement de plus de 5 millions d’euros. Long d’environ 60 mètres, ce navire qui pourra traverser l’Atlantique en une vingtaine de jours, sera équipé d’un moteur électrique pour faciliter ses manœuvres portuaires.

D’après les calculs effectués par Towt, le fret à la voile présente un coût quasi identique à celui du transport conventionnel. Les entreprises s’intéressent à ce type de déplacement écologique qui limite leurs empreintes carbones et contribue à leur éthique. Sur chacun des emballages, le mode d’acheminement des produits est inscrit. Towt, qui emploie 6 personnes, complète son dispositif par une boutique-show-room ouverte à Douarnenez sous le nom évocateur « Au cul du voilier ».

Rejoindre l’article d’origine

Mise à jour : 7 avril 2017